Compte rendu course de Chartres



Les organisateurs avaient vu les choses en grand : - 107 compétiteurs inscrits ; - 2 jours de courses dans le parc du château des Boulard tout près de Chartres ; - une soirée de gala le samedi ; - un aménagement permettant au public de voir de très près les courses ; - un écran géant pour suivre les courses et animer les journées avec différents interviews.

Je félicite vraiment et sincèrement les organisateurs pour leur courage et le défi qu'ils se sont lancés. La barre était placée très haute (peut-être un peu trop...). Quoiqu'il en soit, cette course fera référence et l'expérience tirée par les organisateurs nous permet d'espérer un évènement encore plus beau l'année prochaine et je suis sûr qu'il y aura encore plus de monde qui voudra y participer. Nous étions 5 membres du Sénart Multirotor Racing à participer : Mathieu (MB3drift), Hatem (Hatem91), Vincent (Starz91), Vincent (Vinch77) et moi-même Pascal. Malheureusement, Vinch77 a dû déclarer forfait la veille, son quad a refusé de voler. Peut-être qu'il a eu peur de la séance de fer à souder qui s'annonçait.


Félicitations respectueuses à :

- Mathieu pour sa 10ième place (et 16ième temps aux qualifications) surtout lorsque l'on sait la galère technique qu'il a subie. Un sacré esprit de compétiteur notre Mathieu, il va nous faire une 1re place bientôt, j'en suis sûr ; - Hatem pour sa 34ième place (et 19ième temps aux qualifications) ; moins régulier que Mathieu, mais combatif quand il le faut. Vincent (Starz91) n'a pas pu s'exprimer car son Kraken sortie de l'atelier a subi une avarie sur la pdb qui l'a pratiquement cloué au sol, et ce vraisemblablement suite à un choc avec un arbre dans la partie forêt du circuit lors de la 1re qualification. Je passe rapidement sur mon cas, j'ai été mauvais voilà tout, faut que je retourne à l'entraînement. Allez, maintenant l'album photos commenté. On commence par le circuit. Magnifique, y a pas d'autres mots : de la diversité et un passage en forêt qui a fait beaucoup de mal chez les compétiteurs. Vue reculée de la ligne de départ. Après les 2 portes (vous remarquez le dénivelé du terrain, humm intéressant), virage à droite au drapeau rouge


On attaque les portiques à passer à hauteur des drapeaux et ensuite retournement (enfin pour ceux qui veulent/peuvent) pour passer en dessous de la bannière et attaquer le tunnel


Une fois le tunnel passé, virage à droite au drapeau (pas visible sur la photo), passage dans la porte et rentrée dans la forêt... et ne plus en ressortir pour certains. L'infrastructure technique et l'organisation. Les organisateurs ont voulu, d'une part, assurer des cadences de vol rapides et écarter tout risque de brouillage de fréquence en imposant d'installer les VTx (Immersion RC 25mW RaceBand), et d'autre part, introduire pour la première fois à ma connaissance, le positionnement en temps réel des pilotes et le chronométrage automatique grâce à des transpondeurs à fixer sur le racer. Sur ce cliché, les VTx à installer à chaque course.


Sur ce cliché, l'affectation des transpondeurs (premier plan à droite) grâce au badge des participants.


Une fois tout ce monde en place sur mon ZMR250 XTrem.


Ces 2 mesures allaient bien évidemment dans le bon sens et apportaient même, pour ce qui est du transpondeur une innovation.


Mais là, les organisateurs se sont pris les pieds dans le tapis. Pour ce qui est des VTx, cette mesure a beaucoup été commentée avant et après la compétition. J'ai été parmi les premiers à réagir négativement au fait de devoir installer les prises pour ce VTx et le fixer à l'arrache en raison de ses dimensions qui ne sont plus en rapport avec les racers de maintenant (beaucoup de classe 210 dans cette compétition). Puis j'ai pensé que c'était une bonne mesure pour faire tourner les pilotes rapidement tout en assurant le calage des fréquences et éviter que les retours vidéos soient brouillés par des VTx qui bavent largement. Dans les faits, cela n'a pas apporté de confort supplémentaire par rapport à ce que j'ai connu dans les précédentes compétitions (Marmoussets, Orléans, Cergy) où l'on utilisait nos propres VTx. Il y a eu des incidents, même avec les VTx fournis. Je crois comprendre que les organisateurs comptaient sérieusement sur l'emploi du VTx Tramp HV d'ImmersionRC, mais au dernier moment ils ont dû renoncer car la version finale qui est en précommande actuellement, n'était pas sortie des usines. Dommage. Pour ce qui est des transpondeurs, grosse déception. Pas de chronométrage automatique et un positionnement sur écran qui n'avait rien de sexy. C'est bien dommage là aussi, car on aurait pu soulager les juges et avoir des temps vraiment bien mesurés. Je souhaite vraiment que cela puisse marcher rapidement et être largement utilisé. Est-ce que le VTx Tramp HV pourrait le permettre ? Je crois comprendre que oui. Pour ce qui du déroulement des vols, je vous renvoie au post de Mathieu. De mon point de vue, ce qui a vraiment ralenti la cadence des courses, c'est le fait que les pilotes posaient eux-même leur machine sur la ligne de départ et également allaient récupérer leur machine à la fin. Lorsque le vol se termine bien, pas de problème, mais lorsqu'il faut aller le chercher dans la forêt, voire le décrocher d'une branche, là ça mange tout de suite 10min. Et bien évidemment, ça ralenti la cadence de retour des VTx et des transpondeurs... On peut également s'interroger sur l'efficacité de voler à 6 : le temps que tout le monde soit prêt à voler et le risque accru de collisions me laissent dubitatifs. 6 racers en l'air ça fait du bruit, c'est sûr c'est bien pour le show, mais ça frustre beaucoup les pilotes qui se font tamponner dès le premier virage. Certains diront que cela fait partie de la course... c'est à débattre car cela dépend aussi des circonstances de la collision. Je finis par un petit cliché de notre poste qui nous a permis de vivre toutes les courses au plus près.


Maintenant, que la saison s'achève, on va retourner s'entraîner (surtout moi) comme des bêtes sur le tout nouveau terrain du SMR, le stade de baseball de Lieusaint. Prochain reportage !

#course #fpv

Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Grand Paris sud
ffam

© 2019 par Sénart Multirotor Racing